Les 10 meilleures attractions - Cortona

Dans cette page vous trouverez les principales attractions touristiques de Cortona listées selon le jugement des usagers de notre site. Consultez-les pour planifier votre visite à Cortona, visualisez leur position sur le plan ou si vous avez déjà eu le plaisir de visiter ces lieux votez-les, en exprimant votre préférence de 1 à 5 étoiles.

Visualisez sur le plan les principales attractions de Cortona.

  • 1 Église de San Niccolò

    Église de San Niccolò
    Vota 1 2 3 4 5 3.9 (108 voti)

    Érigée au XVème siècle, cette église est liée à Bernardino de Sienne qui a fondé ici en 1440 la Compagnie de San Niccolò, dont l’étendard représentant une Déploration sur le Christ mort et une Vierge à l’Enfant et Saints Pierre et Paul, réalisé par Signorelli, est préservé sur l’autel majeur. L’église est caractérisée par un élégant porche sur la façade et sur le côté gauche. L’intérieur a été complètement restauré au XVIIème siècle et présente aujourd’hui trois autels baroques.

  • 2 Ermitage de Le Celle

    Ermitage de Le Celle
    Vota 1 2 3 4 5 3.9 (212 voti)

    François d’Assise est venu à Cortona en 1211 et a fondé cet ermitage dans un lieu agréable et silencieux. Le toponyme “celle” se réfère à de petites habitations d’ermites construites dans les trous de la montagne. Frère Elie a restauré l’ermitage, où il est encore possible d’admirer la cellule de Saint François, laissée intacte après sa mort, et la petite église dédiée à Saint Antoine de Padoue. La chute devant le couvent, aujourd’hui de propriété des frères capucins, est très suggestive.

  • 3 Basilique de Santa Margherita

    Basilique de Santa Margherita
    Vota 1 2 3 4 5 3.8 (99 voti)

    Elle a été bâtie au XIIIème siècle sur les ruines d’une église « camaldolese » dédiée à San Basilio où la sainte a vécu et est morte. Les habitants ont décidé d’ériger une basilique en son honneur et y ont exposé son corps embaumé dans une vitrine derrière l’autel majeur. Elle est enrichie d’œuvres et d’un mausolée en marbre de l’école de Sienne, d’autels baroques et d’une merveilleuse rosace sur la façade. Une grande chapelle sur la nef gauche est dédiée aux morts en guerre de Cortona.

  • 4 Église de Santa Maria delle Grazie al Calcinaio

    Église de Santa Maria delle Grazie al Calcinaio
    Vota 1 2 3 4 5 3.8 (150 voti)

    Cette église a été bâtie au XVème siècle avec l’aide su peintre Luca Signorelli, en parfait style de la Renaissance en croix latine avec un dôme très élégant. Elle était l’église de la corporation des chausseurs qui venaient à l’église pour tanner les peaux dans un bassin de chaux. La Madone protectrice de cette corporation, peinte sur une paroi d’un bassin, se trouve maintenant sur l’autel majeur. La rosace sur la façade représentant la Madone avec Pape Léon X, l’empereur Maximilien I et l’évêque de Cortona Francesco Soderini est à admirer.

  • 5 Musée Diocésain

    Musée Diocésain
    Vota 1 2 3 4 5 3.8 (120 voti)

    Il se trouve devant la Cathédrale et est subdivisé en neuf salles d’exposition, en recueillant des œuvres d’art allant du IIème siècle ap. J.-C. jusqu’à l’art moderne provenant des églises de la ville et préservées ici pour des raisons de sécurité. Parmi les œuvres principales nous signalons La croix peinte de Pietro Lorenzetti, la Vierge à l’Enfant de l’école de Sienne et l’Annonciation de Fra Angelico. De grande valeur est le parement d’autel composé de treize pièces appartenu au cardinal Passerini.

  • 6 Abbaye de Farneta

    Abbaye de Farneta
    Vota 1 2 3 4 5 3.7 (53 voti)

    Située à une dizaine de kilomètres de Cortona, cette abbaye a été bâtie par les moines bénédictins entre le VIIIème et le IXème siècle. Sa période de splendeur était celle entre le IXème et le XIVème siècle. Elle est restée de propriété des moines jusqu’à 1780, quand le grand-duc Léopold ordonna sa cession au clergé. La crypte est très intéressante, puisqu’elle est soutenue par des colonnes et des chapiteaux romains variablement sculptés et décorés, dont une est en granit rouge provenant de l’Égypte.

  • 7 Cathédrale de Santa Maria Assunta

    Cathédrale de Santa Maria Assunta
    Vota 1 2 3 4 5 3.7 (54 voti)

    La Cathédrale s’érige sur les ruines d’une église paroissiale de la première époque chrétienne et d’un temple païen. Bâtie au XVème siècle, elle a été déclarée cathédrale diocésaine en 1507. Le plan est divisé en trois nefs subdivisées par des colonnes avec des chapiteaux inspirés au style de Brunelleschi. Elle est caractérisée par de beaux portails de Cristofanello et par des œuvres de Pietro Berrettini et de l’école de Signorelli. À son intérieur les trois frères Venuti, fondateurs de l’Académie Étrusque, ont été enterrés.

  • 8 Église de San Francesco

    Église de San Francesco
    Vota 1 2 3 4 5 3.7 (145 voti)

    Elle a été bâtie par Frère Elie en 1247 sur les ruines d’anciens thermes romains en l’honneur de Saint François, dont on préserve ici la soutane, l’evangilaire et l’oreiller. Magnifiques sont le portail et les grandes fenêtres du côté gauche, ainsi que un chef-d’œuvre de Pietro Berrettini, les autels baroques et le monumental autel en marbre qui garde des restes de la Croix. Le peintre Luca Signorelli et Frère Elie, successeur de Saint François comme Ministre Général de l’Ordre ont été enterrés ici.

  • 9 Église de San Michele Arcangelo à Metelliano

    Église de San Michele Arcangelo à Metelliano
    Vota 1 2 3 4 5 3.7 (119 voti)

    Cette église a été bâtie autour du VIIème siècle par les Lombards après leur conquête du territoire. Vu la vénération de ce peuple pour l’archange Michaël, c’est à lui que cette église a été dédiée. Autour de l’an mil elle a été reconstruite en style préroman-byzantin l’architecte de Arezzo Maginardo, qui a laissé intactes les deux absides latérales. Les trois nefs sont divisées par des piliers et colonnes byzantines imposantes qui anticipent le style gothique. Cette église a été déclarée monument national en 1907.

  • 10 Église de Santa Maria Nuova

    Église de Santa Maria Nuova
    Vota 1 2 3 4 5 3.7 (76 voti)

    Elle a été bâtie au XVIème siècle en suivant un dessin de Cristofanello, modifié après par Vasari. Cette merveilleuse église en croix grecque avec trois façades identiques est caractérisée par un élégant dôme baroque et une belle rosace centrale. À l’intérieur quatre piliers s’élèvent en donnant un fort élan vertical à l’église. Les quatre bras de la croix grecque sont couverts de magnifiques voûtes en berceau. L’église préserve une nativité et une annonciation de peintres mineurs.

  • Melone I et II de Sodo

    Melone I et II de Sodo
    Vota 1 2 3 4 5 3.7 (95 voti)

    Ces deux merveilleux tombeaux étrusques se trouvent au bas de la colline de Cortona. Le Melone I, exploré en 1909, a fourni un incroyable équipement funéraire étrusque. Par contre, le Melone II, découvert en 1927, mesure plus de 70 m de diamètre et préserve des éléments de sculpture uniques dans leur genre. Il faut admirer l’autel-terrasse, décoré avec des représentations de la lutte entre des êtres humains et des monstres fantastiques, où probablement les étrusques accomplissaient des sacrifices.

  • Musée MAEC

    Musée MAEC
    Vota 1 2 3 4 5 3.7 (201 voti)

    Il a été fondé en 1727, quand des membres de l’Académie Étrusque ont donné leurs collections pour la création du musée dans les salles de Palazzo Casali. Restauré en 2005, il est aujourd’hui un musée archéologique de conception moderne, qui expose à côté des merveilleux trésors étrusques et romains les sections réservées à la collection égyptienne, à l’histoire médiévale de la ville, aux grandes œuvres d’art et de peinture de la Renaissance d’artistes célèbres de Cortona tels que Luca Signorelli et Gino Severini.

  • Église de San Domenico

    Église de San Domenico
    Vota 1 2 3 4 5 3.6 (57 voti)

    Bâtie en style gothique au début du XVème siècle juste en dehors des remparts où il y avait une fois l'ancienne porta Peccioverardi, aujourd’hui détruite, l’église de San Domenico faisait partie du couvent des frères dominicains, qui est en grande partie démoli. Dans ce couvent Sant'Antonino évêque de Florence et Fra Angelico ont séjourné. La façade est simple et harmonieuse; sur la lunette du portail on peut admirer une belle fresque. Sur le coté droit des traces de huit piliers témoignent l’existence d’un porche.

  • Palazzo Comunale (Hôtel de ville)

    Palazzo Comunale (Hôtel de ville)
    Vota 1 2 3 4 5 3.6 (186 voti)

    Il a été bâti au XIIème siècle sur les ruines du Forum de la ville romaine, au carrefour entre le cardo et le decumano. Formé à l’origine d’une seule grande salle, il a été élargi au XVIème siècle et doté d’un clocher et d’un imposant escalier d’accès. Sur le côté qui donne sur Piazza Signorelli il y a une colonne avec le lion florentin, érigée en 1508. Dans la Salle du Conseil on peut admirer une superbe cheminée en pierre œuvre de Cristofanello (XVIème siècle).

  • Forteresse de Girifalco

    Forteresse de Girifalco
    Vota 1 2 3 4 5 3.4 (99 voti)

    En 1556 le grand duc de Toscane Cosimo I de’ Medici a fait bâtir sur la partie la plus élevée au nord-est de la ville de Cortona la Forteresse de Girifalco pour défense, même s’il n’y a aucune bataille liée à son nom. Le bâtiment est de forme trapézoïdale avec quatre grands bastions et a été érigé sur les ruines d’anciennes fortifications étrusques, romaines et médiévales. Récemment restaurée, la forteresse est aujourd’hui siège d’un centre de documentation sur la civilisation paysanne et d’expositions.