Parcours dans le « poggio »

Ce parcours touristique de Cortona vous guidera à la découverte de la partie au Nord de la ville de Cortona, appelée « poggio » par les habitants. C’est dans cette zone que vous trouverez les panoramas les plus suggestifs et les rues les plus pittoresques entourées d’une aura de spiritualité. La visite guidée vous fera visiter des églises riches d’art et d’histoire. Il s’agit d’un itinéraire plutôt fatigant puisqu’il faut parcourir des rues à forte pente.

San Francesco

Le parcours dans le « poggio » part de Piazza della Repubblica. En vous laissant la poste à votre gauche et en prenant la ruelle (via Passerini) qui passe au dessous de l’arche du Palazzo del Capitano del Popolo, vous arriverez directement à l’Église de San Francesco (XIIIème siècle). Récemment restaurée, l’église a été construite par Frère Elie, successeur de Saint François d’Assise à la tête de l’Ordre Franciscain, sur les ruines de termes romaines. Sur les murs qui avaient des fresques dans le passé, il y a aujourd’hui des autels baroques. À l’intérieur de l’église vous pourrez voir des reliques de Saint François et les tombes de Frère Elie et du peintre Luca Signorelli.

En montant la raide via Berrettini, on arrive au cœur du Poggio, le haut de la colline. Le long du chemin vous trouverez la petite place du puits rond, où les femmes allaient puiser l’eau potable, et à gauche la maison natale de Pietro Berrettini, célèbre peintre et architecte du XVIIème siècle.

En montant encore, on arrive à piazza della Pescaia, dont le nom dérive d’une citerne romaine sur laquelle a été édifié le Monastère de Santa Chiara (XVIème siècle). Il a été construit pour accueillir les Sœurs Clarisses franciscaines de Santa Chiara selon le projet de Vasari, dont le style est bien remarquable dans la grande salle d’entrée et dans l’église à côté.

Via Nazionale

À l’autre côté de la place vous verrez l’Église de San Cristoforo (XIIIème siècle), caractérisée par une simple construction avec un petit clocher à voile en style roman.

La rue porte d’ici à Porta Montanina, où il est possible de voir les ruines des remparts étrusques et de l’aqueduc romain.

En descendant par via San Niccolò, vous trouverez à gauche la superbe Église de San Niccolò (XVème siècle) avec son porche élégant, où sont bien préservés des fresques de Luca Signorelli.

En parcourant à gauche via delle Santucce, on arrive au carrefour avec le Chemin de Croix (viale Santa Margherita), enrichi de quatorze stations en pierre avec des mosaïques représentant “La passion de Christ” réalisées par Gino Severini en 1947 et commissionnées par les habitants pour remercier d’avoir été sauvés des graves bombardements de la guerre.

Vers la fin de viale Santa Margherita, à la hauteur de l’Église de San Marco, vous verrez à votre droite Porta Berarda (XIIIème siècle). Selon la légende, Santa Margherita de Laviano entra à Cortona par cette porte en 1272.

En continuant la descente, on arrive à via Nazionale, appelée « Rugapiana » par les habitants, puisque c’est la seule rue parfaitement plate de la ville. En explorant les magasins d'artisanat local et les cafés caractéristiques, vous retournerez ensuite à Piazza della Repubblica, où notre parcours se termine.