Parcours dans le centre historique

Le parcours dans le centre historique de Cortona vous guidera à travers le cœur historique, en vous faisant découvrir les beautés historiques et artistiques les plus importantes de la ville, les musées, les remparts et les palais, dans un voyage passionnant qui vous fera revenir en arrière dans les siècles. Cet itinéraire n’est pas particulièrement fatigant et il est idéal pour toute la famille.

  • Piazza della Repubblica Cortona L’itinéraire dans le centre historique commence de Piazza della Repubblica, la place centrale où le « cardo » et le « decumano », les voies qui constituaient respectivement les axes Nord-Sud et Est-Ouest de la ville à l’époque romaine, se croisaient. C’est à ce carrefour que le Forum, c’est-à-dire la place principale, avait été bâti.
  • Sur Piazza della Repubblica vous pouvez admirer le Palazzo del Capitano del Popolo (XIVème siècle), au rez-de-chaussée duquel se trouve aujourd’hui la poste. Cet imposant immeuble avait été destiné au cardinal Passerini au XVIème siècle. En face de ce palais on trouve le Palazzo Comunale, l’hôtel de ville. Ce dernier, remontant au XIIème siècle, était à l’origine formé d’une seule grande salle, conçue pour les réunions du conseil afin de traiter les affaires politiques, culturelles et religieuses. Au XVIème siècle ce palais a été agrandi sur le côté gauche et il a été doté du clocher et du magnifique escalier d’accès au palais.
  • De Piazza della Repubblica on arrive à Piazza Signorelli, où vous ne pourrez pas oublier de visiter Palazzo Casali (XVIème siècle), considéré le palais de la culture depuis toujours et aujourd’hui siège du magnifique Musée de l’Académie Étrusque et de la Ville de Cortona (MAEC), ainsi que siège de l’Académie Étrusque et de la Bibliothèque.
  • À droite de Palazzo Casali le Théâtre Signorelli (XIXème siècle) s’élève imposant, perle en style néoclassique, enrichi d’une superbe loge à sept arcades.
  • Duomo Cortona En prenant via Casali vous arriverez à Piazza del Duomo avec l’Église de Santa Maria Assunta, la Cathédrale (XVème siècle), œuvre de Cristofanello et de Laparelli. À l’intérieur vous pourrez admirer des toiles de Berrettini et de l’école de Signorelli, ainsi que les tombes des frères Venuti, fondateurs de l’Académie Étrusque.
  • Devant la Cathédrale, dans l’immeuble occupé auparavant par l’Église del Gesù se trouve le Musée Diocésain, qui préserve des œuvres provenant des églises de la ville. Parmi les toiles les plus importantes, on remarque en particulier le « Christ portant sa croix » et la « Croix peinte » de Lorenzetti, l’ « Annonciation » de Fra Angelico et la « Déploration sur le Christ mort » de Luca Signorelli. Dans le musée sont aussi présents des parements d’autel du cardinal Silvio Passerini, des calices et des reliquaires.
  • En descendant par via del Gesù on arrive à via Iannelli, qui est caractérisée par des maisons médiévales presque intactes. Vous resterez émerveillés devant les façades en encorbellement formant saillie sur la rue et renforcées de poutres en bois. À la base de ces habitations il est possible de découvrir les traces d’anciennes maisons étrusques et romaines.
  • En sortant de Porta Santa Maria longez sur la gauche les anciens remparts étrusques construits au Vème siècle av. J.-C. et consolidés successivement par les Romains et par des restaurations d’époque médiévale et moderne. Le côté à l’ouest est parfaitement préservé et il est caractérisé par la seule porte étrusque géminée, Porta Bifora (IIème siècle av. J.-C.). Le pavé à l’intérieur de la contre-porte montre le caractère cérémonial de la porte, point d’arrivée de la voie qui menait à la principale nécropole hellénistique de la ville.
  • Via Guelfa Cortona Si vous continuez le long des remparts, vous entrerez de nouveau dans le centre ville à travers Porta Sant’Agostino. Voilà devant vous l’Arc et une pièce couverte d’une voûte en berceau avec une ouverture au centre du plafond, utilisée sans doute comme citerne ou entrepôt. La structure est datée entre le IIème et le Ier siècle av. J.-C.
  • En montant via Guelfa, vous vous trouverez à gauche l’Église de Sant’Agostino, aujourd’hui déconsacrée et siège d’expositions et de concerts, dont la partie la plus belle est le cloître de Sant’Agostino, sur les parois duquel a été peinte la vie du saint.
  • Continuez à monter, en dépassant à droite le majestueux Palazzo Baldelli (XVème siècle), siège maintenant de l’Hôtel San Michele, et à gauche la merveilleuse façade en pierre travaillée de Palazzo Cristofanello Laparelli, aujourd’hui siège de la Banca Popolare di Cortona. Via Guelfa vous ramène directement à Piazza della Repubblica, où se termine notre itinéraire.